Appel à la prudence et à l'unité. Attention à la manipulation impérialiste

Appel à la prudence et à l'unité. Attention à la manipulation impérialiste

Samedi, Avril 6, 2024 Nationale

Estimés frères et sœurs, peuple de la RDC,La guerre d'agression dont nous sommes victimes aujourd'hui est soutenue par plusieurs puissances occidentales avec leurs services de renseignement pour détruire notre nation jusqu'à obtenir la balkanisation voulue par l'impérialisme occidental.

La guerre au 21e siècle a plusieurs facettes : politique, médiatique, scientifique, psychologique, nucléaire, etc. La diversion peut également être une stratégie de l'ennemi pour embrouiller les cartes sur le terrain.

La technologie peut aujourd'hui remplacer les forces militaires par des drones sur le terrain des opérations. L'infiltration et la manipulation dans le camp de l'ennemi sont des stratégies ; il faut faire très attention pour ne pas tomber dans les pièges des ennemis de la République.Nous tenons à féliciter sérieusement nos services de sécurité pour l'arrestation du terroriste Éric Nkuba, conseiller du grand traître NANGA Corneille, pilier important du M23 pour embrouiller la carte de l'agression dont notre pays est aujourd'hui victime de la part des militaires rwandais.En arrêtant le conseiller de Corneille NANGA, on cite plusieurs grands noms de citoyens congolais dans leur entreprise satanique de massacrer notre peuple.

Il cite l'ancien président de la République, Joseph Kabila, sénateur à vie, Joseph olenga nkoyi, le professeur Kabamba, Claudel Lubamba et d'autres. Tout le monde est excité et veut connaître les noms des autres traîtres à la nation.Avec intelligence, nous invitons le peuple congolais à la prudence, car une personne accusée jouit de la présomption d'innocence, un principe sacré exploité dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. Nous devons garder le silence jusqu'à ce que leur culpabilité soit établie par un jugement légal. Laissons la justice faire son travail, enquêter minutieusement sur l'affaire, creuser sans passion pour la manifestation de la vérité.

Une affaire de haute importance comme celle de la sécurité du pays ne nécessite pas d'émissions à la télévision ou de réunions populaires ; il faut laisser à notre justice le temps de mener ses investigations jusqu'à la découverte de la vérité et aux juges de prononcer des condamnations selon la loi et non pour des raisons politiques.Nous devons éviter de montrer au monde qu'il s'agit de règlements de comptes.Ainsi, une invitation patriotique à la famille politique du chef de l'État de garder toujours la ligne du président Félix Tshisekedi dans la situation de l'insécurité au Kivu. Il s'agit bien d'une guerre d'agression et non d'une guerre civile ou d'une rébellion, comme le voudrait faire croire la logique du conseiller de Corneille NANGA. L'Alliance du fleuve Congo est une émanation du M23 soutenue par le Rwanda.

Charger plus de Congolais pour dédouaner Paul Kagame et ses militaires sur le sol congolais est une grande diversion pour laquelle il faut absolument avoir des preuves des liens existant sur le terrain entre Joseph Kabila, Joseph olenga nkoyi, le professeur Kabamba, Claudel Lubamba et Paul Kagame dans leur entreprise de pillage des richesses du Congo et de génocide au Congo.Mettre l'accent sur les Congolais détruira vite la thèse présentée par le président de la République, Félix Tshisekedi, car il confirme partout qu'il s'agit d'une guerre d'agression et non d'une rébellion.

Soyons prudents dans nos discours pour ne pas devenir les avocats de Paul Kagame dans la famille politique du président de la République.L'insécurité au Kivu est une affaire de Paul Kagame et de son M23, et l'Alliance du fleuve Congo est une affaire de traîtres assoiffés d'argent.Un procès public serait nécessaire et indispensable pour juger des grandes personnalités citées dans la bouche de ce petit traître agent de Corneille NANGA. La RDC n'est pas un pays d'imbéciles et d'illettrés pour ne pas comprendre le langage de l'ennemi ou ses manœuvres dilatoires pour embrouiller les pistes de la vérité.

Paul Kagame veut une confrontation directe entre le président Félix Tshisekedi et l'ancien président Joseph Kabila pour se frotter les mains et présenter au monde que les discours du chef de l'État Félix Tshisekedi sur l'insécurité au Kivu sont une campagne diffamatoire avec imputation dommageable contre sa personne et son pays.Joseph Kabila peut-il laisser ses fortunes et ses relations internationales pour se lancer dans la rébellion ? Peut-il s'appuyer sur un petit civil comme NANGA Corneille pour organiser une rébellion ? Manque-t-il des moyens et des hommes pour mener une rébellion ? Est-il soutenu par d'autres États ? Peut-il être accepté par certains États africains ? Après 18 ans au pouvoir avec une grande fortune, peut-il manquer d'éléments pour mener seul sa rébellion ? Ne poussons pas les partisans de l'honorable Joseph Kabila, sénateur à vie, à la rébellion inutilement.

Ce qui se passe au Kivu n'est pas une rébellion mais une guerre d'agression. Ne tombons pas dans le piège de Paul Kagame ; il est rusé, obstiné, ambitieux, instinctif et un véritable professionnel de la sécurité au service des impérialistes. Il peut même agir au sein de votre propre famille pour détruire son adversaire. Nous connaissons le langage des impérialistes. J'ai donné mon opinion à la lumière d'une dialectique marxiste. Ma constitution m'accorde cette liberté d'expression et d'opinion qui ne sera pas la vôtre.Ma dialectique n'est pas dogmatique.

Il faut me contredire sur le plan scientifique et non avec des émotions.

Vive la République démocratique du Congo.

Vive le prophète Simon Kimbangu, auteur de l'éveil patriotique, aujourd'hui son jour.

La patrie ou la mort, nous vaincrons !

Boswa Isekombe Sylvere Secrétaire général du PCCO.

Boswa

Trésor Kalumbi
Ecrit
Dimanche, Avril 7, 2024, 10:05
Cette analyse tire son fondement, il revient a nous de savoir quelle piste entreprendre car la dose de la souffrance a depassé ses limites: <br />1. A l'interne rien ne marche sur le plan social economique et securitaire du pays,<br />2. A l'exterieure : Une guerre d'agression par procuration *Rwanda Uganda*!!<br />Que faire dans ce dilemme où la revolution populaire semblerait renforcer l'ennemi exterieur et dans le cas contraire le gouvernement capitaliste sans ligne social continue d'ettouffer le Destin des populations? Merci de Nous réservé une orientation éstimé *SG PCCO* La patrie ou la Mort Nous vaincrons, apprenant PCCO N-K
Image du blog

Share

Recherche